Les recalés de l’excellence (suite)

01Déc11

Sur les onze dossiers déposés le 20 septembre, cinq ont été retenus par le jury international des Initiatives d’excellence. Il s’agit des projets de Sorbonne Paris Cité, Saclay et Hésam (sous le nouveau nom de Paris novi mundi université), et en province de l’université de Lorraine et d’Aix-Marseille. Cinq nouveaux dossiers qui rejoignent les quatre recalés de la première vague (Lyon/St Etienne, Grenoble, Sorbonne Universités et Toulouse) : ils sont donc neuf à concourir et finalisent leurs dossiers pendant encore une semaine.

Avant même d’attendre le mois de février pour connaître les noms des lauréats, on peut d’ores et déjà s’attarder sur les recalés de cette deuxième vague : Paris-Est et Nanterre, côté francilien et Bourgogne Franche-Comté, Lille/Nord de France, Montpellier et Bretagne/Pays de la Loire en province.  Les principales critiques émises par le jury concernent une fois encore la gouvernance. Il sera intéressant de voir si cette décision influe sur les projets de fédération ou de fusion de ces grands ensembles ou si au contraire  ils marqueront un coup d’arrêt. L’éventualité d’un troisième tour d’Idex, évoqué du bout des lèvres par le Commissariat général à l’Investissement, sera sans doute déterminant…

Advertisements


No Responses Yet to “Les recalés de l’excellence (suite)”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s