Quand la Banque mondiale vend la réforme des universités

02Juin11

Un taux d’échec de près de 70 % au niveau bac + 3, des grèves à répétition… les maux qui frappent l’université africaine sont à l’image de la massification de l’enseignement supérieur dans ses pays : colossaux. A Dakar, l’université Cheikh Anta Diop a accueilli 25 000 étudiants de l’indépendance, jusqu’au début des années 2000. Depuis dix ans, elle en accueille plus du double.

La Banque mondiale a décidé d’apporter son appui à l’université sénégalaise, avec un crédit de plus de 70 millions d’euros pour « améliorer l’efficacité et la qualité de l’enseignement supérieur » ainsi que l' »obligation de rendre compte ».

Cette somme devrait notamment permettre de réhabiliter les sites de la capitale, de Bambey, de Thiès, de St-Louis et de Ziguinchor. Une étude de faisabilité sera également menée pour envisager la création d’une seconde université à Dakar.

Des Instituts Supérieurs d’Etudes  Professionnelles (ISEP) vont également fleurir, un peu sur le modèle des IUT français. Le premier sera installé à Thiès, à 70 km de Dakar.

La Banque concentrait jusqu’à présent son action sur l’enseignement secondaire comme outil de lutte contre la pauvreté et les inégalités. Elle intervient dans le supérieur pour valoriser les « compétences et connaissances essentielles à la croissance et à la compétitivité », ce qui en dit long sur le poids politique pris par « l’économie de la connaissance ».

Sa nouvelle stratégie pour l’Afrique prévoit un « décollage économique fort similaire à celui vécu par la Chine et l’Inde, il y a respectivement 30 et 20 ans ».

Publicités


No Responses Yet to “Quand la Banque mondiale vend la réforme des universités”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s